⭐ Livraison GRATUITE et rallonge OBD2 offerte pour toute valise de diagnostic commandée ⭐

🎉 Ventes Flash - Plus que 1 heure 22 minutes et 58 secondes pour en profiter ! 🎉

Covid-19 et le marché automobile en 2020

La crise du Covid-19 a chamboulé le marché automobile en 2020

La crise sanitaire due au Covid-19 et les deux confinements de 2020 ont bousculé de nombreux secteurs économiques, dont le marché automobile.

Une régression sans précédent

Le marché du neuf a accusé le coup avec seulement 1,65 million de voitures neuves immatriculées, selon le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) – un chiffre équivalent à celui de 1975 ! Cela représente une baisse de 25,5 % par rapport à 2019. En revanche, les experts s'accordent à dire qu'une hausse des nouvelles immatriculations est à prévoir dans les années à venir.

Le marché de l'occasion a le vent en poupe

Alors que les Français se ruent beaucoup moins sur les véhicules neufs, ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le marché de l'occasion. De janvier à septembre 2020, le spécialiste Aramisauto a ainsi pu constater une hausse de ses ventes à hauteur de 7,5 %. Cela représente environ 4,5 milions de véhicules d'occasion vendus en 2020, selon un article du Dauphiné libéré. C'est trois fois plus que le nombre de voitures neuves mises en vente sur le marché pendant la même période (1,3 millions).

La crise du Covid-19 a chamboulé le marché automobile en 2020-icarsoft-france

De grands groupes mis à mal

Parmi les conséquences directes du Covid-19 sur le secteur automobile, le plan économique de plus de 2 milliards d'euros a forcé le groupe Renault à supprimer des milliers de postes. Directement touchés, les producteurs automobiles ont vu leurs chiffres d'affaires baisser de manière drastique, les conduisant à réduire leurs coûts.

L'union fait la force

Face à la crise, les constructeurs automobiles ont été contraints de trouver des solutions. Pour minimiser les dégâts, le groupe PSA a ainsi fusionné avec Fiat Chrysler pour former Stellantis, qui se positionne d'ores et déjà comme le troisième groupe automobile mondial en termes de chiffre d'affaires. Cette fusion vise à réduire les coûts de développement et de fabrication des deux groupes, et ainsi étoffer l'ensemble de leur offre automobile.

Des besoins plus que jamais présents

En revanche, l'épidémie et la peur de la contamination ont eu un effet bénéfique sur le marché automobile. Désormais beaucoup plus enclins à éviter les transports en commun, les usagers ont de plus en plus tendance à privilégier leur voiture personnelle. Une étude, menée par AAA Data et OpinionWay, a ainsi révélé que 68 % des Français interrogés comptaient y avoir recours à la fin du confinement de mai 2020.

 

 

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,