🚘 Rallonge OBD2 offerte | Livraison gratuite | Paiement en 3 ou 4 fois sans frais 🚘 

Black Week - Plus que 20 heures 47 minutes et 57 secondes pour en profiter !

Comment fonctionne un outil de diagnostic auto ?

Quelle que soit la marque de votre véhicule, il est important de détecter à l'avance les pannes qui peuvent gêner son fonctionnement normal. Cela est possible grâce au diagnostic auto qui permet de connaître les éventuels défauts de votre voiture. Cette opération peut être réalisée par un garagiste professionnel ou par vous-même à l'aide d'un dispositif spécifique. Concrètement, il s'agit de connecter un scanner auto ou un lecteur de code sur l'interface OBD2 du véhicule. Le spécialiste iCarsoft France vous explique comment fonctionne un outil de diagnostic auto, qu'il s'agisse d'une valise de diagnostic multimarque ou un lecteur de code d'erreur.

Qu'est-ce qu'un diagnostic auto ?

Le diagnostic auto est un mécanisme réalisé par un garagiste professionnel ou un automobiliste. Il consiste à contrôler tout le système du véhicule pour y repérer le moindre dysfonctionnement. L'objectif est donc d'identifier les pannes en amont.

Le diagnostic auto est réalisé quand vous constatez un symptôme anormal lors de l'utilisation de votre voiture. C'est par exemple le cas lorsque vous entendez le bruit des freins ou un voyant s'allume régulièrement quand vous freinez. Pour ce faire, on utilise un outil de diagnostic auto pour interroger le système de la voiture et connaître l'origine des pannes.

Il n'existe aucune périodicité indiquée pour faire diagnostiquer son véhicule. En réalité, cela dépend de l'automobiliste et des remarques qu'il fait sur le fonctionnement de sa voiture. Si vous détectez des bruits étranges ou un dysfonctionnement quelconque sur votre automobile, un diagnostic doit avoir lieu.

Le diagnostic auto vous permettra ainsi d'analyser l'ensemble des dysfonctionnements du véhicule et d'en localiser la source. Plusieurs outils servent à réaliser cette opération. Le plus populaire d'entre eux est la valise de diagnostic automobile multimarque. À l'instar des autres appareils, elle est destinée à être branchée sur la prise de diagnostic standardisée dont est équipée la majorité des véhicules.

Diagnostic auto

Valise de diagnostic auto, de quoi est-il question ?

La valise de diagnostic auto est un petit boîtier qui possède un écran noir et blanc ou couleur pour les appareils les plus récents. Cet outil est également muni d'un système de touches directionnelles (haut, bas, droite, gauche) et d'une fonction Wifi ou Bluetooth.

Le rôle d'une valise de diagnostic auto est de questionner le calculateur de votre véhicule. Ce dernier est en réalité un composant chargé d'analyser et de répertorier l'intégralité des codes erreurs de la voiture. La valise de diagnostic auto se connecte donc au calculateur par l'intermédiaire d'une prise de diagnostic standardisée nommée OBD2.

Elle accède ensuite à la mémoire du calculateur et relève toutes les données de fonctionnement du véhicule. Cela concerne notamment les valeurs du débitmètre et les valeurs du capteur PMH. Pour un fonctionnement optimal, la valise de diagnostic ou le lecteur de code de défaut dispose d'un logiciel auto.

La valise de diagnostic auto est un outil certifié et homologué. Pour l'utiliser, il faudra donc détenir une licence et souscrire un abonnement aux applications de diagnostic auto. Pour trouver votre appareil pour effectuer le diagnostic pour votre véhicule, vous pouvez passer par iCarsoft France.

Le mode de fonctionnement de la prise OBD2 de diagnostic standardisée

La prise de diagnostic standardisée OBD2 est le composant qui permet de connecter l'outil de diagnostic auto au véhicule. Cette prise se retrouve dans l'habitacle de la plupart des marques de voitures. C'est grâce à elle que l'outil de diagnostic auto peut avoir accès à toutes de données concernant l'état de votre véhicule.

Définition du système OBD2

Le sigle OBD signifie « On Board Diagnostics ». Littéralement, il est traduit comme : « Diagnostic embarqué à bord ». La prise OBD est apparue en 1985 aux États-Unis, et plus précisément en Californie. Mis en place par l'agence CARB, ce système était destiné à contrôler les émissions polluantes des voitures.

La prise standardisée OBD2 fait partie des trois normes OBD (OBD1, OBD2 et EOOBD). Elle a été créée en 1994 avec un port à 16 pôles pour spécifier des protocoles communs à toutes les marques de véhicules. Ce connecteur est obligatoirement placé dans l'habitacle.

En général, vous trouverez la prise de diagnostic OBD2 de votre voiture dans l'un des endroits suivants :

  • sous le cendrier à proximité du frein à main,
  • sous le volant dans le compartiment à fusibles,
  • sur la console centrale du véhicule,
  • à gauche du tableau de bord non loin de la colonne de direction…

Si vous ne parvenez pas à trouver l'emplacement précis de votre prise OBD, vous pouvez toutefois utiliser certaines applications dédiées. Ces dernières permettent de repérer plus facilement la connectique OBD2 en fonction du modèle de votre automobile.

prise OBD2 voiture

Le fonctionnement de la prise OBD2

Selon les marques, les modèles ou les options embarquées, une voiture moderne comporte entre 15 et 20 boîtiers électroniques. Ces boîtiers sont connus sous l'appellation de calculateurs. Ils sont reliés aux différents composants électriques du véhicule et communiquent entre eux par réseau multiplexé (BUS) à l'aide d'un calculateur moteur central.

En réalité, le rôle principal de la prise standardisée OBD (OBD2 ou EOBD) est de relier votre véhicule aux outils de diagnostic auto. La connexion établie avec la voiture aide à tester intégralement le système de cette dernière. Cela vous fournit un diagnostic complet qui indique des données ou informations précises et en temps réel sur l'auto. On y trouve notamment le kilométrage réel, l'état de fonctionnement des sondes et des appareils. Ce rapport dévoile également les divers codes de défauts qui peuvent être occasionnés lors de l'utilisation du véhicule. Il peut s'agir entre autres des défauts d'injection, de pression d'admission, de freinage (ABS/ESP) ou les défauts de centralisation.

La prise OBD2 vous offre la possibilité de gagner un temps considérable dans la détection d'une panne éventuelle sur votre véhicule. Le diagnostic réalisé grâce à la valise ou au lecteur de code vous permettra de déterminer la liste des pièces qui doivent être changées. Optez pour iCarsoft France pour trouver la valise de diagnostic auto idéale selon la marque de votre véhicule.

La démarche à suivre pour connecter l'outil de diagnostic au véhicule

L'utilisation d'un outil de diagnostic ne requiert pas de disposer de compétences spécifiques. Dans un premier temps, vous devez localiser l'emplacement du connecteur OBD2 de votre véhicule et ensuite brancher délicatement votre boîtier OBD dessus. Si vous disposez d'un boîtier OBD2 Wifi ou Bluetooth, vous aurez besoin d'une tablette ou d'un smartphone pour établir la connexion avec le véhicule. Un lecteur de code version Wifi vous simplifie la tâche. Cet outil de diagnostic possède en effet une interface épurée et n'exige aucun réglage réseau. Pour faire fonctionner votre boîtier OBD2 multimarque, il est néanmoins nécessaire de disposer aussi d'un logiciel auto.

Dès que vous avez tous ces éléments en main, mettez le contact puis branchez votre outil de diagnostic auto sur la prise OBD2. Si vous inversez cette action (c'est-à-dire brancher l'outil scanner avant de mettre le contact), cela peut déclencher l'alarme du véhicule. Lorsque le boîtier OBD est alimenté en électricité par la voiture, vous verrez apparaître un voyant lumineux. À partir de ce moment, vous devez vous connecter avec votre tablette ou smartphone par le biais du gestionnaire de connexion Wifi. Sélectionnez alors le réseau « WIFIOBD » et connectez-vous sur ce dernier de la même façon que vous vous connectez à Internet chez vous.

Une fois connecté à votre outil de diagnostic auto en Wifi, démarrez le logiciel auto et appuyez sur le bouton « connexion » qui se trouve en haut à gauche de votre écran. Si le processus réussit, le programme vous demandera la marque de votre auto. Cela permet en réalité de choisir le protocole de communication qui sera employé. Votre boîtier de diagnostic auto est alors connecté à votre voiture.

Vous avez maintenant la possibilité de repérer, lire et effacer les codes défauts de vos calculateurs. En fonction de l'outil scanner auto, vous pouvez même procéder à la réparation de certains défauts de manière systématique.

outil de diagnostic auto

Quelle est la procédure de lecture des codes d'erreur OBD ?

Pour détecter les pannes de votre voiture, vous devez savoir lire les codes d'erreurs ou de défauts que la prise OBD2 a communiqués au scanner OBD. En effet, lorsque le boîtier OBD termine son diagnostic, il affiche sur son écran tous les problèmes qu'il a repérés. Si le scanner ne vous donne pas directement la signification des codes, notez ces derniers sur une feuille ou un bloc-notes.

Les méthodes pour interpréter les codes d'erreur

Pour interpréter les données de l'outil de diagnostic, plusieurs moyens s'offrent à vous. En effet, vous pouvez utiliser un logiciel spécialisé dans la lecture des codes de défauts dans un premier temps. Concrètement, certaines applications tierces peuvent télécharger des codes de panne à partir du scanner et lire les données via un ordinateur.

L'autre méthode consiste à rechercher le code de panne en ligne. Si vous entrez le code dans le moteur de recherche de certains sites automobiles, vous aurez des explications sur les erreurs détectées par le scanner OBD2.

Tous les constructeurs automobiles utilisent le même langage. Le code d'erreur OBD est ainsi toujours composé des trois éléments : une lettre, un chiffre et trois derniers caractères (lettres ou chiffres). À titre illustratif, voici un exemple de code d'erreur OBD : « P 0 301 ».

Les familles de codes d'erreur

Il existe 4 différentes familles de code défaut (DTC). Celles-ci permettent aux techniciens automobiles de reconnaître rapidement les problèmes liés à une voiture pour réparer la panne. Les DTC se déclinent ainsi de la manière suivante :

  • la lettre « P » pour « Powertrain » qui désigne les défauts liés au moteur ou à la boîte de vitesse de la voiture,
  • la lettre « C » qui signale les dysfonctionnements qui se situe au niveau du châssis de l'automobile,
  • la lettre « B » pour « Body » et qui fait référence aux défauts associés à la carrosserie de la voiture,
  • la lettre « U » qui signifie « User Network » et qui s'affiche à l'écran du scanner OBD lorsque la panne est liée à un problème survenu sur les réseaux de communication…

Le premier chiffre qui succède à la première lettre indique quant à lui le type de défaut. Lorsque l'écran du scanner affiche le chiffre 0, on est en présence d'un défaut générique. Le chiffre 1 s'affiche aussi lorsqu'il s'agit d'un défaut constructeur.

Quant à la suite finale de trois caractères des DTC, elle correspond à la nature des défauts détectés par le scanner auto OBD. Les chiffres 0, 1 et 2 font référence au contrôle du dosage air/carburant. Le chiffre 3 concerne le système d'allumage de la voiture et le chiffre 4 est lié au contrôle des émissions auxiliaires. Le chiffre 5 est lié au contrôle du ralenti moteur tandis que le chiffre 6 est associé aux sorties auxiliaires et à l'ordinateur de bord.

Les chiffres 7, 8 et 9 sont enfin liés au contrôle de la boîte de vitesse du véhicule et les lettres A, B et C se rapportent à la propulsion hybride.

lecture codes d'erreur auto

Comment résoudre les pannes détectées par le scanner OBD2 ?

Les données de base fournies par l'outil de diagnostic auto aident à résoudre la panne de votre voiture. Vous avez le choix entre effectuer les réparations par vous-même ou faire appel à un mécanicien professionnel.

Si vous avez des compétences ou une certaine expérience avec la réparation automobile, vous pouvez utiliser les codes de panne obtenus pour résoudre les défauts du véhicule. L'idéal est toutefois de prendre rendez-vous chez un garagiste ou un mécanicien. En effet, ce spécialiste dispose des compétences nécessaires et du matériel adapté pour corriger les pannes identifiées par le scanner ou la valise de diagnostic multimarque OBD.

Si vous apportez les codes d'erreur du scanner OBD2 multimarque à votre garagiste, non seulement il interviendra plus rapidement, mais le prix de sa prestation sera également revu à la baisse.

Un outil de diagnostic auto est un matériel très utile aussi bien pour les professionnels que les particuliers. Il se branche sur la connectique de diagnostic standardisée OBD2 de la voiture. Cette interface vous offre la possibilité d'avoir accès à un ensemble d'informations sur l'état de santé de votre véhicule et d'effectuer les réparations nécessaires en cas de panne. En passant par iCarsoft France, vous êtes sûr de trouver la valise de diagnostic auto multimarque qui conviendra pour votre véhicule. Nous disposons également d'accessoires pour analyser votre automobile.

 

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,