🚘  Rallonge OBD2 offerte | Livraison gratuite | Paiement en 2 / 3 ou 4 fois sans frais 🚘  

 Ventes Flash - Plus que 16 heures 58 minutes et 39 secondes pour en profiter !

🚘 Rallonge OBD2 & livraison offerte | Paiement 3x sans frais 

⚡ Ventes Flash - Plus que 16 heures 58 minutes et 39 secondes

Les bases de la suspension automobile : ressorts vs amortisseurs

La suspension automobile demeure le pilier qui assure une conduite confortable, stable et sécurisée. Composé de la barre stabilisatrice, de ressorts et d'amortisseurs, ce système influence la tenue de route de l'auto et empêche le conducteur de ressentir les irrégularités du sol. Il arrive souvent de confondre plusieurs éléments de ce dispositif. Découvrez ici les différences entre ressort et amortisseur, ainsi que leur rôle conjoint dans le maintien de la suspension d'une voiture.

Comment fonctionne la suspension automobile ?

Le système de suspension d'un véhicule est composé de plusieurs pièces qui doivent travailler ensemble pour assurer le confort de conduite. Comme son nom l'indique, la suspension a pour rôle de garder le véhicule en l'air. Parmi les éléments qui la composent, on distingue notamment le bras de suspension, une pièce auto qui relie le châssis de la voiture à la roue. D'autres composants de la suspension absorbent l'énergie créée par les irrégularités de la route et préservent le conducteur des mouvements brusques dans l'habitacle. Il s'agit du ressort et de l'amortisseur. En s'intéressant à leur fonctionnement, on comprend qu'ils doivent nécessairement travailler en synergie.

Les ressorts

Les ressorts ont pour fonction principale le maintien des roues de la voiture en contact avec le sol au niveau des pneus. Selon le mouvement que fait la voiture, le ressort se détend ou se comprime. L'intensité de la détente ou de la compression dépend de l'intensité des chocs entre les pneus et les irrégularités du sol. Dans son mouvement, le ressort absorbe l'énergie et la répartit au niveau du châssis, l'empêchant d'atteindre l'habitable de l'auto. Une voiture peut être équipée de ressorts hélicoïdaux (ressorts de compression) ou de barres de torsion.

Les amortisseurs

L'amortisseur fait perdre de la vitesse au mouvement du ressort ou de la barre de torsion, c'est-à-dire qu'il diminue l'impact de l'énergie qui traverse les ressorts et les empêche de trop osciller. Il est donc incontournable pour contrôler le mouvement de ces derniers et empêcher que la voiture ne fasse des rebonds lorsque vous conduisez.

L'amortisseur est, en soi, un système complexe composé de plusieurs éléments :

  • un piston,
  • un tube ou vérin,
  • une chambre remplie d'air,
  • une chambre remplie d'huile,
  • une pièce de fixation (coupelle).

Il existe différents types d'amortisseurs qu'on retrouve sur les automobiles. Le plus fréquent est l'amortisseur hydraulique à ressort. On trouve aussi sur le marché l'amortisseur à gaz (azote), plus récent, qui offre de nombreux avantages. D'autres options comme l'amortisseur à inertie, pneumatique ou hydraulique à palettes sont également disponibles. Le prix d'un amortisseur est influencé par sa puissance et sa performance.

L'importance de l'interaction entre ressorts et amortisseurs

En se basant sur leur fonctionnement, on comprend que les ressorts et les amortisseurs appartiennent au même système. Ils interviennent en effet dans la compression et la détente, des mouvements inhérents à la conduite. En travaillant de concert, ces deux éléments assurent au conducteur et aux passagers un confort optimal tout au long de leur trajet, et ce, peu importe l'état des routes. En plus de cela, ils assurent la stabilité globale du véhicule, favorisant une expérience de conduite optimale.

Amortisseur hydraulique à ressort

Comment se manifeste une défaillance de la suspension auto ?

Le type de suspension le plus utilisé sur les citadines et les berlines est la suspension de type MacPherson. Ce système relativement simple a un prix relativement bas. Mais d'autres types de véhicule, notamment les SUV et véhicules tout terrain, sont équipés de systèmes plus performants et robustes. Le ressort à lames est par exemple utilisé sur les grands véhicules. Toutefois, quelle que soit la suspension dont votre véhicule est équipé, elle peut faire face à des défaillances qui se manifestent de différentes manières.

Une mauvaise tenue de route

Le pneumatique est l'élément central de la tenue de route d'une voiture, car il se retrouve à la fin de la chaîne de transmission. Toutefois, lorsque la suspension automobile est compromise, la tenue de route du véhicule peut également être altérée, tout comme le frein. Des virages qui étaient autrefois maîtrisés deviennent soudainement plus difficiles à entamer, ce qui crée une sensation d'instabilité. Cette perte de contrôle peut être attribuée à des ressorts affaiblis ou à des amortisseurs inefficaces. Dans le même temps, le système de freinage devient moins efficace, car il est étroitement lié à la suspension.

Un manque de confort dans l'habitable

Une suspension en bon état agit comme un point de rupture entre l'habitacle du véhicule et les imperfections de la route. Lorsque les composants de la suspension sont défaillants, les occupants ressentent chaque bosse, chaque irrégularité de manière plus prononcée. Un manque de confort perceptible à l'intérieur de l'habitacle peut donc indiquer des problèmes au niveau de vos amortisseurs hydrauliques.

Un grincement dans les virages ou lors des ralentissements

Les bruits inhabituels, tels que des grincements lors des virages ou des ralentissements, sont souvent des indicateurs de problèmes au niveau des composants de la suspension auto. Chaque fois que vous ralentissez ou essayez de tourner, vous pouvez aussi entendre des bruits de claquement. Ces sons peuvent résulter de ressorts usés, d'amortisseurs défaillants ou d'autres pièces en détresse au niveau de la suspension.

Dans des cas plus graves où le triangle de suspension est complètement hors service, vous ressentez des vibrations dans le volant. Une usure anormalement prématurée des pneus et une fuite d'huile autour des amortisseurs peuvent également indiquer un dysfonctionnement prononcé du système de suspension.

Réparation de la suspension

Comment entretenir la suspension de votre voiture ?

La suspension est un système mécanique qui joue un rôle primordial dans le confort des passagers, mais aussi dans la santé de la voiture. Elle doit donc toujours rester en bon état. Notez que son entretien n'est pas une tâche compliquée.

Faites contrôler l'état de la suspension chaque année

Vous n'avez pas besoin de remarquer un problème avant de vous rendre chez un garagiste pour faire contrôler la suspension. Une vérification annuelle de l'état de la suspension par un professionnel est une mesure préventive particulièrement recommandée. Ce dernier peut identifier les signes de défaillance avant qu'ils ne deviennent critiques, permettant ainsi des réparations anticipées et évitant un changement coûteux. Évidemment, si vous réglez un problème dès ses débuts, vous pourrez éviter d'avoir à changer des pièces coûteuses qui auraient pu être réparées à temps.

Consultez un professionnel dès le moindre signe de défaillance

Même si votre système de suspension semble en très bon état après un contrôle, certains signes de défaillance peuvent apparaître après quelques jours ou semaines. Si vous remarquez le moindre symptôme, retournez chez votre garagiste dans les plus brefs délais. Ce dernier effectuera un diagnostic et établira un devis s'il y a des pièces à changer. Le fait d'ignorer ces signes peut entraîner une détérioration rapide de la suspension, mettant en danger votre sécurité et celle des autres usagers de la route.

Remplacez les composants

Les ressorts subissent une usure naturelle au fil du temps. Un remplacement tous les 80 000 km, même en l'absence de signes évidents de défaillance, contribue à maintenir une hauteur de véhicule optimale et à prévenir des problèmes ultérieurs. Vous pouvez en acheter sur un site web spécialisé, dans un magasin de pièces automobiles ou dans un garage. De leur côté, les amortisseurs ont une durée de vie qui varie entre 50 000 et 100 000 km. N'oubliez pas que la durée de vie des amortisseurs peut être raccourcie si vous avez l'habitude de faire des trajets courts ou de conduire sur des routes cahoteuses.

picture-amortisseurs-suspension

Partager sur les réseaux sociaux

Partager votre avis

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,